Comment se préparer au test d’admission pour devenir pompier(e)

Lecture de 4 minutes et 35 secondes.

Votre choix de carrière est fait, vous rêvez à devenir pompier(e).  Votre établissement scolaire est choisi; vous faites votre inscription pour entamer les études professionnelles du métier. Votre dossier doit être complet; il s’agit là de la première étape déterminante pour être considéré dans la prochaine cohorte. 

Le test d’admission comportent 3 volets et peuvent varier légèrement d’une institution scolaire à l’autre. Il suffit de bien se préparer pour réussir chacune des étapes.

Généralement, vous aurez à répondre à un examen écrit. 

Image de 3 pompiers en action

ÉTAPE 1 : LE TEST ÉCRIT

À priori, des tests psychométriques et d’habiletés cognitives qui sont spécialement conçu pour les emplois du domaine publique, vont aider à prédire les comportements et les attitudes susceptibles d’entraîner un échec en cours d’emploi. À part bien se connaître, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, il suffit d’être fidèle à vous même et de répondre honnêtement. Cet examen écrit porte aussi sur vos connaissances générales, il n’y a donc pas de préparation spécifique pour cette étape d’évaluation.

De par la nature de sa tâche, le métier de pompier(e) est l’une des professions les plus exigeantes sur le plan physique. Le test physique se trouve à être l’étape la plus difficile car il sera non seulement exigeant mais chronométré.

ÉTAPE 2 : LE TEST PHYSIQUE

Plusieurs tests pour évaluer vos capacités physiques tant au niveau cardio-respiratoire, de l’endurance musculaire et de l’agilité vous seront exigés.  Des tests de claustrophobie et de vertige simulent aussi certains environnement de travail à considérer en tant que pompier.

La première étape à la préparation aux tests physiques est bien évidemment d’être déjà en excellente forme physique. Pour optimiser vos chances de succès, environ huit semaines avant de passer ces tests, vous devez vous entraîner efficacement, vous alimenter sainement et maintenir des bonnes habitudes de vie et ce, sans produits dopants.

Pour bien se préparer aux tests physiques, vos entraînements devront miser sur vos capacités musculo-squelettique et ce sur la totalité des muscles de votre corps. De plus les entraînements doivent être effectués avec une charge d’environ 25 kg.  Cette charge supplémentaire représente l’habit de combat que vous allez porter lors du test: l’appareil de protection respiratoire individuelle autonome (APRIA) avec partie faciale intégrale, un casque, des gants de travail, une veste lestée, des souliers de course, un pantalon et un chandail à manches longues. 

De plus, une hydratation adéquate ainsi que des heures de sommeil régulières favorisent le plein potentiel physique et vous aidera à réussir ces tests physiques. Ces tests sont éliminatoires car ils représentent les besoins essentiels du métier de pompier(e).

ÉTAPE 3 : L’ENTREVUE 

Finalement, en dernière étape, l’entrevue est le moment qui nous permet de connaître le candidat, de comprendre ses motivations et ses valeurs. Pour bien s’y préparer, il suffit de lister vos motivations et vos valeurs face au métier de pompier(e).  Ayez en tête vos meilleures réalisations et aspirations que vous partagerez fièrement lors de cet entrevue.  Misez sur vos forces et connaissez vos faiblesses pour arrimer vos ambitions au métier de pompier(e).

Soignez votre apparence pour une allure propre et distinguée. Une coupe de cheveux courte ou les cheveux attachés pour qu’ils ne touchent pas l’oreille, ni chevaucher le col de la chemise ou du chandail. Misez sur des vêtements sobre et classique ainsi que des souliers propres. N’oubliez pas que le pompier aura un uniforme à porter, inspirez vous de celui-ci pour adopter cet allure.

EN CONCLUSION

Sachez que vous êtes à une étape importante de votre cheminement de carrière, ne laissez rien au hasard.  Toutes ces étapes ont un degré de difficulté qui varient selon votre personnalité et votre tolérance au stress.  Une préparation minutieuse et rigoureuse vous permettront de réussir et d’accéder à votre rêve de devenir pompier(e).

En conclusion pour réussir au test d’admission il faut:

  • Entraînez tous les muscles du corps avec une charge minimal de 25 kg 
  • Dormez suffisamment et à des heures régulières
  • Assurez-vous d’être bien hydraté et bien alimenté
  • Dressez un portrait de vos forces et faiblesses et arrimez les avec le métier de pompier(e)
  • Passez chez le coiffeur pour rafraîchir votre coupe de cheveux

Marie-Eve Bali

Recevez les dernières nouvelles en gestion de risque et du contenu spécialement développé par nos experts.